La Banque Populaire

Si l’entreprise est née d’un groupe mutualiste créé en 1917, la Banque Populaire représente un groupe bancaire et financier composé de ses succursales régionales, de la BRED, du Crédit Coopéartif, du Crédit Maritime et de structures réservées aux fonctionnaires comme la CASDEN et l’ACEF.

Avec l’acquisition de Foncia en janvier 2007, la Banque Populaire étoffe ses activités en se positionnant sur le secteur de l’immobilier.

La Banque Populaire est propriétaire de Natixis, conjointement avec la Caisse d’Epargne, groupe financier avec qui elle s’est rapprochée en octobre 2006.

La Banque Populaire, qui a toujours mis de l’avant son caractère régional, a de nombreux clients dans la fonction publique, plus particulièrement chez les enseignants, et dans les PME.

La particularité et la grande force de la Banque Populaire c’est son caractère associatif. Si la Banque compte plus de 7 millions de clients, 3,2 millions d’entres sont sociétaires. Les clients sociétaires participent au capital et les garants de l’indépendance de la banque, lui apportant les moyens de son développement.

Le Groupe fédère 18 Banques régionales qui fonctionnent à travers de plus de 2800 agences en France, la CASDEN et Crédit Coopératif.
La Banque Populaire est également présente dans 68 pays.

En 2006 la Banque Populaire possédait 20,4 milliards d’Euros en fonds propres et un produit net bancaire de 8 millions d’Euros.

La Banque Fédérale des Banques Populaires est administrée par un conseil composé de seize membres, élus par l’assemblée générale des actionnaires.

Le Président Directeur Général est actuellement Philippe Dupont. Il est secondé par Stève Gentili (Président de la BRED), Yvan de La Porte du Theil (Directeur de la Banque Populaire Val de France) et Jean-Louis Tourret (Président de la Banque Populaire Provençale et Corse).

Écrire un commentaire