La Bourse euphorique en Chine

A la veille des Jeux Olympiques de 2008 et à l’inverse des grandes places boursières occidentales, la Bourse de Shanghai et celle de Hong Kong ne connaissent pas la morosité.

Battant record sur record, la Bourse de Shanghai a augmenté de 113% pour les 9 premiers mois de l’année 2007, après une année 2006 record qui avait enregistré une augmentation de 130%.

Pour beaucoup d’analystes cette envolée des action en Chine frise l’irrationnel. Cependant les introductions en bourse se suivent à un rythme élevé et chaque fois avec succès.

China Shenhua Energy, premier producteur de charbon de la Chine a pour son premier jour de cotation sur la place de Shanghai vu son titre gagner 84%, un record dans le pays.

La plupart des entreprises chinoises cotées depuis peu à Hong Kong avec succès suivent le même chemin en entrant sur la Place de Shanghai, démontrant la bonne forme de l’économie chinoise dopée par un yuan dévalué par rapport à l’Euro.

Petrochina, premier groupe énergétique de la Chine, vient d’obtenir l’autorisation des autorités pour entrer à la Bourse de Shanghai afin de lever 38 milliards de yuans pour investir dans de grands projets.

China Mobile, premier opérateur du pays avec le plus d’abonnés au monde, devrait lui emboîter le pas.

Les entreprises chinoises ont gagné en seulement 9 mois 425 milliards de yuans, soit l’équivalent de ce qu’elles avaient récupéré ces cinq dernières années sur les différentes places boursières de Chine.

Battant tous les records, la capitalisation des bourses de Shanghai et de Shenzhen est supérieure désormais au PIB de la Chine qui était en 2006 de 21.000 milliards de yuans, soit 1.989 milliards d’euros.

A titre de comparaison, la capitalisation boursière d’Euronext, la Bourse de Paris, était en 2006 de 2.345 millions d’euros et le PIB de la France 1.792 milliards d’euros.

Si on considère que 70% des entreprises chinoises ne sont pas sur les marchés financier car la plupart appartiennent au secteur public, les places financières chinoises semblent avoir de beaux jours devant elles.

Écrire un commentaire