Les tarifs bancaires

Si auparavant les clients restaient fidèles pratiquement toute leur vie à une banque, aujourd’hui les consommateurs sont de plus attentifs aux prestations et aux tarifs et n’hésitent pas à changer d’établissement bancaires.

La question qui revient le plus souvent est : “en ai-je pour mon argent ?”
Autrefois la Banque n’était ni plus ni moins qu’une tirelire. Depuis les services bancaires se sont étoffés et on ne se cache pas pour nous dire que cela génère des frais.

le consommateur est donc contraint de payer des services auparavant gratuits pour avoir le droit de recevoir son salaire sur un compte en banque, utiliser un chéquier ou une carte de débit pour payer ses achats.
Dans ce cas, autant choisir la banque qui vous fera payer le moins pour des services de qualité

Est-il simple de comparer les tarifs des banques ? Pas sûr. Pour vous aider, voici un éclairage sur les principaux services facturés par votre banque.

Frais de tenue de compte

En général votre banque vous appliquera un forfait annuel qui s’élève en moyenne à 23 €.
Mais certains établissements peuvent facturer également les comptes dits inactifs ou ceux qui se retrouvent souvent en incident de paiement.

Il devient de plus en plus courant de facturer par opération non automatisée comme le paiement par chèque ou le retrait d’espèces au guichet.

Depuis de 1er janvier 2005 vous n’avez plus à payer de frais de clôture de compte quand vous souhaitez changer de banque. Attention cependant, les transferts de comptes peuvent être facturés et cela vous reviendra à 70 € par opération.

Cartes de paiement

Il existe une tarification très disparate sur les cartes de paiements. Ces tarifs sont liées à la cotisation annuelle, aux assurances mais également aux frais d’utilisation.

Le tarif moyen d’une carte bancaire internationale est de 34 € pour un débit immédiat et 43 € en débit différé. Mais à ces tarifs viennent s’ajouter des frais d’assurance pour la perte ou le vol de votre carte s’élevant de 16 à 60 € selon les banques. Mais cette assurance ne couvre pas les frais d’oppositions qui vous seront facturés 22 € en moyenne.

De plus en plus de banques vous factures des frais si vous utilisez votre carte dans un Distributeur automatique de Billets d’une banque concurrente. Si les 3 ou 4 premiers retraits du mois sont gratuits, votre banque vous prélèvera 1 € en moyenne pour tout retrait supplémentaire, ce qui peut représenter une somme importante pour le client qui ne trouve pas de distributeurs de sa banque à proximité.
On peut signaler que les clients de La Banque Postale et de la Caisse d’épargne ne sont pas pour l’instant taxés pour ce genre de retrait.

Virements et Prélèvements

Si vous prévoyez de payer vos factures en utilisant souvent les systèmes de virements ou de prélèvements sur votre compte, il faut savoir que les tarifs sont très différents d’une banque à l’autre.

Si les prélèvements provenant de GDF, EDF, France Telecom et autres services publics sont gratuits, certaines banques vous facturent leur mise en place.

Par contre, les prélèvements émanent de services financiers sont facturés par une grande majorité de banques. On vous prélèvera 9 € en moyenne pour la mise en place et 0,88 € par prélèvement.

Il en est de même pour les virements. Si les virements au sein d’une même banque sont en général gratuits, dès que vous transférerez de l’argent vers une banque concurrente on vous prélèvera en moyenne 3,40 € par opération.

Les virements permanents peuvent donner lieu à des frais de mise en place qui s’élèvent à 7,80 € en moyenne, et d’autres frais peuvent être perçus pour chaque opération.

La Banque à distance

Les services de banque à distance tendent à se généraliser mais tous n’offrent pas les mêmes prestations.
Si dans la plupart des cas la consultation du compte par internet reste gratuite, des frais peuvent vous être facturer pour toute opération de gestion. Il conviendra donc de bien se renseigner sur les différents tarifs de chacune de ces opérations.

A noter qu’il est plus intéressant de consulter ses comptes sur internet que par l’intermédiaire des serveurs vocaux des banques qui passent par des numéros d’appel surfacturés.

Les opérations exceptionnelles

C’est un peu le fourre-tout des banques pour vous facturer tout ce qui ne rentre pas dans la gestion automatisée et habituelle de votre compte.

Les oppositions sur les cartes de paiement, chèques et prélèvements donnent lieu à des facturations s’élevant de 16 à 23 € en moyenne, et cela en dépit des assurances auxquelles vous avez souscrits.

Les chèques de banque, exigés par certains commerçants pour des achats importants et certifiés, vous seront en général facturés 12,70 €.

L’envoi de chéquier à domicile peut également vous être facturé.

Les découverts et incidents de paiements

Le découvert bancaire est un des sujets les plus opaques pour beaucoup de banques. Si certaines banques présentent les possibilités de découvert comme un argument pour faire signer le client, elles ne sont pas très prolixes en renseignements sur les coûts que cela engendre.

Les intérêts débiteurs vous sont perçus en général en fonction du nombre de jours durant lequel votre compte est resté négatif selon un taux interne fixé par votre banque.

Les frais d’arrêtés trimestriels sont des frais additionnels pour la gestion de votre découvert.

Les commissions forfaitaires trimestrielles sont des sommes fixes perçues à chaque opération lorsque votre compte est débiteur, c’est à dire un retrait d’espèces par carte, un chèque émis, un virement, etc… Ces commissions peuvent varier de 3,80 € à 19 € par opération

Les rejets de chèque san provision vous sont également facturés. Un chèque rejeté d’une valeur de moins de 50 € peut vous être facturé 30 €. Pour les chèques d’une valeur supérieure à 50 € le forfait peut atteindre 80 € en moyenne selon les banques.

En ce qui concerne les prélèvements qui ne peuvent être honorés le montant moyen de la pénalité est de 22 €.

Pour l’usage de votre carte de paiement sans provisions les oppositions vous coûteront en moyenne 45 € par opération et parfois atteindre 160 €.

Quelle banque choisir ?


Il est donc nécessaire de bien vérifier tous les frais cachés quant à la gestion de votre compte bancaire car de plus en plus de “services” auparavant gratuits vous sont facturés.

Prenez donc soin de bien regarder le détail de tous les frais susceptibles de vous être imputés en fonction de votre manière d’utiliser votre compte be banque.

Écrire un commentaire