La Fed baisse son taux directeur

Comme beaucoup l’attendaient, la Réserve Fédérale Américaine a décidé de baisser son principal taux directeur pour tenter d’enrayer la crise qui touche les marchés financiers tant à la Bourse de Londres qu’à Wall Street.

La Fed ramène son principal taux directeur de 5,25% à 4,75% espérant mettre fin aux turbulences qui ont agité les différentes places financières qui restaient dans l’incertitude face aux perspectives économiques.

A l’annonce de cette baisse du taux directeur par la Fed, le cours du pétrole (82,16 $) et l’Euro (1,3979 $) ont tous deux battu leur record historique.

Le Dow Jones et le Nasdaq ont bien répondu à cette annonce en voyant leurs indices respectifs progresser de 1,92% et 2,12%, entraînant à la hausse la Bourse de Paris (2,02%), la Bourse de Londres (1,63%) et la Bourse de Francfort (1,27%).

Cette décision est très importante pour les marchés financiers car c’est la première fois depuis juin 2003 que la Réserve Fédérale Américaine décide de baisser son taux directeur qui avait augmenter 17 fois jusqu’à maintenant.

Il reste maintenant à analyser les conséquences de cette baisse dans les jours et les semaines à venir. Cependant, on peut présager que les places financières vont repartir à la hausse car la baisse des taux va vraisemblablement doper les profits des entreprises.

Écrire un commentaire