L’euro fort freinerait la croissance

Selon Jean-Claude Juncker, Premier Ministre Luxembourgeois, l’euro fort pourrait ralentir la croissance en Europe au cours de l’année 2008.

Avec une monnaie qui s’est fortement appréciée face au dollar mais aussi face au yen eu au yuan, le président de l’Eurogroupe craint un ralentissement de l’économie de la zone européenne.

Les objectifs de croissance sont fixés à 2,5% pour l’année 2008 mais pourrait être revus à la baisse le 9 novembre quand la Commission Européenne communiquera ses nouvelles prévisions.

Les ministres des finances de la zone euro ont critiqué la Chine qui laisse baisser le yuan, tout en épargnant le Japon et les États-Unis qui pourtant appliquent les mêmes méthodes quant à leur monnaie respective.

Cependant tous les pays européens ne partagent pas le même avis. L’Allemagne préfère un euro fort à un euro faible, même si les exportations des entreprises européennes pourraient en être affectées comme c’est le cas, selon les déclarations de son président, du groupe Airbus face à son concurrent Boeing.

Écrire un commentaire