L’Euro fort ne décourage pas les touristes américains

Si la hausse de l’euro n’a pas découragé les touristes américains vers l’Europe avec des réservations en hausse vers l’Italie (13,2%), la France (13,5%) et l’Angleterre, on note cependant un engouement de plus en plus important vers les pays de l’est.

Selon l’Association touristique et Automobile Américaine (AAA), les touristes américains sont de plus en plus nombreux à se rendre vers les pays de l’Europe de l’est avec 55 % de réservations en plus par rapport à l’année précédente.

La Croatie enregistre une hausse de 69%, la Hongrie 76%, la Slovénie 100% et la Pologne 10% de réservations supplémentaires.

Les américains cherchent donc des pays où leur pouvoir d’achat ne sera pas à la baisse en privilégiant les pays hors de la zone Euro.

Le nombre de touristes américains ayant voyagé en Europe au cours du premier semestre 2007, 6,5 millions, est resté stable par rapport à 2006 mais les pays de l’est attirent de plus en plus de monde.

Les pays qui enregistrent une baisse assez conséquente d’entrées de visiteurs américains sont l’Allemagne (-7,7%) et le Canada (-4%) dont la monnaie qui atteint la parité avec le dollar américain rend cette destination moins attrayante.

A l’inverse… le nombre de voyageurs européens vers les Etats-Unis est en augmentation grâce à l’euro fort, même si les mesures de sécurité et les problèmes de visa freinent encore les touristes à s’envoler vers cette destination.

Écrire un commentaire