Wall Street touchée par la crise du crédit

Depuis plusieurs jours la Bourse de New York enregistre des baisses en raison de la fragilité de l’économie américaine et des différentes crises sur le crédit qui affectent de grands groupes financiers.

Récemment c’est la perte de confiance des clients de la société immobilière britannique Northern Rock qui a entraîné à la baisse Wall Street.

Et comme si cela ne suffisait pas, le baril de pétrole avoisine la valeur historique de 81 dollars, plongeant dans la morosité les marchés boursiers.

Wall Street craint que la situation empire après ce qui est arrivée à la Northern Bank. Selon les experts, cela démontre que le crédit est en crise partout dans le monde, et pas seulement aux États-Unis.

Les États-Unis ont en effet été durement touché par l’éclatement de la bulle immobilière et de nombreuses banques de crédit ont perdu beaucoup de leur valeur à Wall Street.

Tout le monde attend une baisse des taux d’intérêts de la FED, la Réserve Fédérale Américaine, pour relancer le secteur en crise.

Et comme si cela ne suffisait pas, Microsoft qui a vu sa condamnation confirmée par Bruxelles à céder du terrain à Wall Street qui redoute que le commissaire à la concurrence ne saisisse l’occasion de reprendre en main les plaintes contre le géant du logiciel.

Écrire un commentaire